emos

L’album Madelina d’Emos : un album enregistré en pleine convalescence

Evariste Stéphane SOME alias Emos est un artiste-musicien burkinabè, auteur de l’album intitulé Madelina sorti en MAI 2019 et également officier supérieur de l’armée de terre du Burkina Faso. Né le 15 mai 1981 il est bercé depuis sa tendre enfance dans un environnement artistique parce-que son père feu Jean SOME était  lui aussi artiste-musicien. Emos étant très proche de ce dernier qui était chef d’orchestre  de la douane dans les années 1984 a  grandi dans un environnement où il y avait toujours de la musique live. Et quand il s’est agi de la carrière, il a embrassé une carrière musicale sans beaucoup de difficultés.

Sorti le 19 mai 2019, selon l’artiste le nom de l’album Madelina est tiré du titre éponyme que son papa avait chanté en 1984 intitulé également MADELINA. Et il a repris ce titre sur son album auquel il a ajouté ses propres inspirations pour donner un album de 14 titres qu’il a intitulé Madelina.

Selon l’artiste Emos les difficultés rencontrées au cours de l’enregistrement de cet album furent d’abord le temps de l’enregistrement car il a eu lieu au cours de sa convalescence de deux mois suite à un accident de la circulation qu’il a eu au Ghana. Et c’est suite à cette convalescence dit-il qu’il a pris la décision de reprendre le titre de son papa et d’y ajouter les siens avec un groupe d’amis.

Pour Evariste Stéphane SOME alias Emos l’objectif premier n’était pas de faire un album. Selon l’artiste  c’est suite à de nombreuses discussions au regard de la qualité avec son directeur artistique qu’ils ont décidé d’en faire un album.

L’artiste a également ajouté que les difficultés rencontrées au cours de l’enregistrement furent également d’ordre matériel car en 2019 son studio n’était pas encore prêt  et ils ont dû délocaliser  leurs répétitions et l’enregistrement dans un autre studio.

Ayant tenu un concert à l’institut français de Bobo-Dioulasso le vendredi 7 mai 2021, l’artiste a affirmé que ce concert était un concert d’hommage d’abord à son père Jean SOME décédé en Avril 2016, ensuite un concert d’hommage à tous les personnels des forces de défense et de sécurité  qui abattent un travail au quotidien malgré les difficultés de la lutte dans laquelle ils sont engagés et  également un concert d’hommage à toutes les victimes qui sont tombées suite aux attaques terroristes. L’artiste a terminé en  demandant plus de solidarité envers les forces de défense et de sécurité car pour lui toutes seules, elles ne pourraient venir  à bout  du fléau  que nous connaissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *