Espace rencontre jeunesse de Dafra: Le PNUD en partenariat avec les autorités communales de la ville de bobo dioulasso éjecte une somme de 180. 000. 000 (cent quatre vingt millions) FCFA pour sa réhabilitation.

C’est ce mercredi 03 Mars 2021 que les autorités communales ont procédé a l’inauguration de l’espace rencontre jeunesse de Dafra en présence du gouverneur de la région des hauts-Bassins et du représentant résidant du PNUD au Burkina Faso.  Crée en l’an 2000 l’espace rencontre jeunesse de Dafra se trouvait dans une situation de délabrement total au point que  l’utilisation de ses infrastructures était devenue quasi-impossible. Cependant c’est grâce à l’accompagnement du PNUD en partenariat avec la mairie de la ville de Bobo Dioulasso que cet espace a pu être réhabilité. Ce sont au total 4 bâtiments dont une salle d’informatique équipée de nouveaux ordinateurs, deux plateaux omnisports, des toilettes, et des dispositifs de laves mains qui ont put être réhabilités grâce à ce partenariat.

C56BF1C4 840A 4EDD BA9F 6AAF719C05BB

Selon Monsieur BOURAHIMA FABERE SANOU, Maire de la ville de Bobo Dioulasso, c’est un sentiment de joie qui anime les autorités communales en se sens que ce centre occupe une place importante dans le processus de formation et d’épanouissement de la jeunesse.  Il estime que cette rénovation va permettre de résoudre beaucoup de problèmes de la jeunesse et créer plus de cohésion sociale à travers les différentes activités qui seront organisées en son sein. Il préconise par ailleurs une bonne gestion de cet espace pour qu’elle puisse s’auto-financer et susciter l’ouverture d’autres espaces de rencontre de la jeunesse.

2080696F 8DC4 480C 9EDD 2A5D5C14C249
Le représentant du pnub au Burkina Faso

Selon Mathieu TIOLA, représentant résident du PNUD  au Burkina Faso, la réhabilitation de ce centre  permettra à la jeunesse d’avoir un savoir de type nouveau et cela lui donnera plusieurs alternatives qui vont lui éviter de s’exposer à des activités qui sont de nature à compromettre la Paix au Burkina Faso. Cette rénovation s’inscrit dans le cadre de la politique de développement améliorable du PNUD.

En rappel les autorités invitent la jeunesse à utiliser à bon escient cet espace pour son épanouissement et le développement de la ville de BoBo Dioulasso…

Armel Soulama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *