CULTURE : Bf1 et le BBDA vont à la rencontre des acteurs culturels de la ville de Bobo.

La chaine de télévision privée bf1 en collaboration avec le Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur BBDA ont organisé ce samedi 06 mars 2021, un cadre d’échange avec les artistes et acteurs culturels de la ville de Sya. La rencontre a eu lieu à la maison de la culture Anselme Titianma SANON de Bobo. L’objectif de la rencontre est d’échanger avec les artistes bobolais, recenser les difficultés rencontrées dans la promotion de leurs œuvres musicales et voir dans quelle mesure Bf1 peut disponibiliser davantage son antenne pour la promotion des artistes de la région. Le thème abordé est : valeur de la musique à la télévision : quelles retombées sur les droits d’auteur ?

La salle bleue de la Maison de la culture a accueilli ce matin des artistes musiciens, comédiens et promoteurs culturels de la ville de Sya. Ils ont répondu présents à ce cadre d’échange initié par bf1. Les artistes ont ainsi partagé avec bf1 leur préoccupation. La présence du BBDA a permis aux artistes présents de comprendre le mode de fonctionnement du BBDA.

cadre d'échange avec les acteurs culturels de bobo
Cadre d’échange avec les acteurs culturels de Bobo

         Pour Monsieur Jacob ZONGO, le représentant commercial de bf1, «tout est parti d’un constat que bf1 a fait. En effet, lorsque la télévision s’est déportée dans la ville de Bobo-Dioulasso, elle s’est rendue compte d’un problème de visibilité pour les artistes locaux. Donc c’est un devoir de redevabilité à l’égard de ces artistes d’où l’initiative de ce cadre d’échange. »

Selon Mamichou La Bondinette, ZIDA Rokia à l’état civil, artiste humoriste, comédienne et chanteuse cette rencontre a été très bénéfique car pour elle, « les artistes bobolais sont délaissés. Tout est focalisé sur Ouaga. Même quand on veut te prendre pour un concert, on te demande et une fois que tu dis que tu es à Bobo on te dit de laisser tomber. Donc ça fait que les artistes bobolais se sentent marginalisés. Ils ne sont pas contents. Il faut donner l’opportunité à tous les artistes de s’exprimer afin de montrer leur talent. ».

WhatsApp Image 2021 03 06 at 16.44.01 1
Mamichou la Bondinette

Les artistes ont aussi mentionné les difficultés d’ordre financier. Pour eux, ils manquent de financement. «il est très difficile d’avoir de financement avec les opérateurs économiques. » ont-ils souligné.

Prenant la parole à son tour, madame la Directrice Régionale du BBDA Minata Yé SOMA a salué l’initiative prise par bf1. Selon elle, ce cadre a permis au BBDA de présenter aux artistes la diffusion de leurs œuvres au niveau des médias, de l’importance de cette diffusion. Elle a poursuivi en disant que ça été également une occasion de communiquer sur les modalités de répartition des droits que le BBDA perçoit auprès des médias et reverse au profit des artistes. Par ailleurs, elle lance un appel aux artistes à aller vers l’information pour pouvoir mieux profiter des possibilités qui leur sont offertes.

Jacob
Jacob

Monsieur Jacob a remercié les artistes de leur présence et les a signifiés que leurs doléances seront transmises à qui de droit.  

Soumaïla SAVADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *